Depuis quelques jours, j'observais les pousses terminales d'un de mes groseilliers, en pensant que la variété était bien Lorient2007_0526_202901AAétrange... Elles étaient recroquevillées pour former une sorte de cocon.

Ce week-end, en faisant un rapide petit tour, je constatais que cette forme bizarre se répétait sur d’autres pousses basses du même arbuste. Je décidais d’écarter les feuilles (comme collées entre elles), et… oh surprise… une armée de fourmis surgit du « cocon ». En explorant plus loin, je découvris ceci :

Un véritable nid de pucerons agglutinés…

Groseillier_attaqu_Merci Marie pour la pose ;-)

En fait, toutes les pousses terminales étaient infestées de pucerons, gentiment dorlotés et amenés là, par ces chères fourmis, pour y être bien à l'abri.

N’ayant pas trop de temps, et exaspérée par cette découverte, je décidais de supprimer toutes les pousses terminales.

Pour me consoler, je me dis que dans quelques mois pleins de jeunes rameaux seront venus l’étoffer, et que la plante n’en sera que plus belle… humpf !