Suite aux Botaniques de Ploemeur, voila les petits nouveaux installés dans notre jeune jardin. Vous en trouverez toutes les caractéristiques sur les liens fournis en cliquant sur le nom des plantes  :

UgniUgni Molinae, goyavier du Chili, ugni, murtilla, Chilean guava

Outre mon emballement sur un plant dans un état sanitaire assez déplorable (je passerai donc sur le nom de la pépinière que je comptais mettre en lumière) cet arbuste est tout simplement génial.

En jardinant à proximité, en plein soleil, le parfum de ses fruits embaume l'espace d'une odeur sucrée très particulière. Les baies quoique petites sont un concentré de saveurs.

D'après les images trouvées sur le net, sa floraison printanière est assez jolies (clochettes roses). Il serait assez robuste, si ce n'est qu'il ne supporte pas les grands froids (maximum -6C° à -8C).
Il bénéficiera d'un bon paillage et d'un voile d'hivernage le moment venu. Avec un peu de chance, et donc un hiver clément, vous le retrouverez en avril tout fleuri sur cet écran... à bientôt !

Arbutus "Marina"Arbutus

C'est donc bien un arbousier qui est venu complèter la haie. Ni Compacta, ni Rubra... Celui-ci aurait la particularité de grandir plus rapidement. Ce que j'aime :

- l'idée de nourrir les oiseaux ou nos petits bidons avec des confitures

- son tronc rouge qui s'exfolie

- des clochettes roses, ravissantes, qui apparaissent alors que les fruits de l'année précédente sont en cours de maturation.

Comme Ugni, il ne supporte pas trop le froid mais est plus résistant. Chez nous, il est plein nord mais bénéficie d'un muret et du soleil une grande partie de l'année, voire totalement avec quelques centimètres de plus. Un drainage avec une bonne couche de sable sous le pied devrait l'aider à s'installer confortablement et à supporter nos longues périodes de pluie.

Il vient remplacer l'immense pommier qui se trouvait de l'autre côté de la haie, et qui a rendu l'âme après 35 ans de bons et loyaux services.

Haie_nord

Voici le résultat de cette installation après avoir déplacé quelques arbustes malmenés, les pieds dans de la caillasse ou encore trop à l'ombre... J'ai vraiment hâte de voir le résultat après 1 an !

Dans mon panier, il y avait aussi de petits spécimens très attendus. Ils viennent garnir un coin à priori plus difficile à aménager. Ouich... il s'agit toujours du coin sous le balcon, en plein soleil (sud ou ouest) les pieds dans sable, cailloux et pouzzolane. Après moultes lectures et quelques essais je vous présente les elus :

Cistus_CreticusCistus creticus

Impossible de faire sans lui ;-)

Je lis : "Il tolère le vent, les embuns et sur de courtes périodes -10 à -12 C°".

Il ne m'en fallait pas plus pour désirer ce petit arbuste au plus haut point, et l'installer à cet endroit, plein ouest, vent dominant et surtout dans un sol qui devrait lui convenir à merveille ! Vivement le printemps les abeilles et les papillons !

En cours, une bouture de "Ciste ??? collant". Prélevée à hauteur de pipi de chien près de l'école de mes enfants, j'ai dans un premier temps rapporté la bouture un peu écoeurée. Puis, j'ai découvert qu'il existe des variétés "collantes", dont "CISTUS albidus ". Les fleurs sont également roses, seule différence les feuilles ne sont pas duveteuses... Hum hum affaire à suivre !

Lavande (aucun lien)Munstead

Et oui après le succès du 1er plant devenu énorme et formant un joli et large coussin après 1 an, je n'ai pas résisté à l'idée de combler ce parterre avec un nouveau sujet.

"Munstead', c'est son nom. Ce que j'en lis pour le moment, c'est que c'est "LA VRAIE" lavande.

C'est marrant ce terme m'agace, peut-être bêtement. Moi qui voulais un peu de variété et bien je me retrouve avec 2 "vraies" lavandes "angustifolia", Munstead et pas Munstead.

Vous connaissez sa particularité ? Une différence de couleur dans la floraison peut-être ?

Après une petite course dans une jardinerie hier, pour acheter de l'engrais vert... du sarrasin et bien je suis tombée nez à nez avec une lavande papillon, probablement (aucune étiquette et pas de fleur). Bradée, elle dépérissait et je ne pouvais me résoudre à l'abandonner. Et une de plus, et toc !

Plein Sud, mêmes contraintes et des vents plus rares, mon dévolu s'est enfin jeté sur un grand classique :

salvia

Salvia Officinalis

Entre romarin et lavande, elle semble s'épanouir à merveille. Son pied a été dégagé de la paillette de lin (à priori un mauvais choix dont je parlerai à l'occasion), et contrairement à la sauge tricolore rescapée de justesse d'une plantation dans un coin humide et non drainée, elle pousse tranquillement les pieds dans le sable.

Ce que j'aime : sa couleur légèrement bleuté, qui fait bien le lien avec ses voisins, et la douceur de son duvet agréable visuellement et au toucher.

Enfin et à ne pas oublier : C'est une très bonne période pour réaliser des boutures !

En cours chez nous : lavande, ciste, lavatère arbustive, Solanum jasminoides aux fleurs blanc bleuté (apparition des racines après 10 jours dans de l'eau), groseiller à fleur... C'est le moment de se faire plaisir et de jouer les sorciers pour enrichir son jardin.

Notre bel été indien est du meilleur effet sur ces tentatives qui pour le moment sont encourageantes. Pour les moins invertis d'entre nous, sachez qu'il faut éviter les boutures de branchouilles portant des fleurs (il suffit parfois de les retirer), qu'il est bon d'habiller les feuilles pour aider à l'enracinement, et d'utiliser une terre fine et allègée en sable ou vermiculite par exemple (bénéfique à la lavande entre autres).

Ma mamie, elle, ramasse toutes sortes de morceaux de plantes qu'elle trouve jolies. Elle dit qu'elle n'a pas la main verte... et tout ne prend pas, mais selon, elle installe le morceau dans de l'eau, ou un pot plein de terreau ou en pleine terre.  C'est vraiment selon l'inspiration du moment ! :-)

Elle a aujourd'hui avec un magnifique rhodo de plusieurs mètres de haut (souvenir de la vie de jeune maman d'une de ses filles), d'une petite haie, et différentes plantes dont elle se souvient de l'origine souvent avec nostalgie mais aussi avec beaucoup de plaisir. C'est pour moi touchant, encourageant et... Surprise j'ai retrouvé chez elle un petit bout de notre jardin Nantais d'il y a quelques années...