Après quelques mois passés à travailler, à nous investir dans l'associatif (n'est-ce pas Marie ?), à créer des liens IRL, j'avais envie d'un retour en douceur sur la toile. Ce blog nous l'avons souhaité pour partager l'une et l'autre nos expériences de "jardinières novices", nous rapprocher et surmonter la centaine de km qui nous séparent, donner des images à nos longues discussions téléphoniques, et petit à petit nous ouvrir à la blogosphère...

Cette pause est intéressante car tout jardinier sait que le jardin n'est que patience, et si nous nous délectons à observer quotidiennement les changements, il faudra quelques saisons pour découvrir le résultat de nos choix...

printemps_au_potagerAu potager en carré, les semis ont été tardifs par manque de temps. La récolte la plus appréciée et prolifique fut celle de la pomme de terre. Une douzaine de germes semés en avril sur un carré de 1.20m/1.30 a donné une pleine grosse bassine de légumes primeurs. Nous en avons profité avec régal et parcimonie tout l'été. L'avantage est qu'à part 1 ou 2 buttages, elles se sont débrouillées un trimestre sans entretien.

2 carrés de fraisiers (1m30/1m20) ont régalé les enfants. Ils repartent actuellement de plus bel, et font copains avec de la ciboulette et du thym._t__au_potager

De la roquette, des radis, des oignons blancs et quelques carottes ont poussé parmi les soucis et cosmos apparus spontanément. Les 6 pieds de fèves n'ont quasiment rien donné. Elle nécessite une plus grande surface. Nous l'avons apprécié à la croque en sel pour l'apéro :-)

En cette fin d'été, les plants de courgettes semés en juillet (ahem ! tardif...) commencent à produire. Le mildiou s'est lancé à l'assaut des tomates, mais ne s'est pas propagé. Elles commencent à en rougir de plaisir. Et oui, nous avons grelotté encore tout l'été... mais il parait que c'était le dernier. Une histoire de 13 lunes ! Enfin les haricots à rame semés début août (toujours en retard...) grimpent vaillamment. J'espère une récolte dans le courant de l'automne :-)

Pour revigorer la terre de ce petit coin, du sarrasin commence à s'épanouir dans tous les coins non cultivés, et avec de la moutarde blanche ils recouvriront tout le potager, les dernières récoltes passées. Vive les engrais verts !