DSCF0012Si vous souhaitez agrémenter votre haie de fleurettes de sauge arbustive, fleurissant la majeure partie de l'année, rien de plus facile. Vous avez un plant ? Une de vos connaissance en a un ? 

Il suffit de coucher sous terre, avec une épingle à cheveux par ex, une partie de branche au ras du sol. Plus la courbure est importante plus la sève se concentre et favorise l'apparition d'hormones indispensables à l'enracinement. C'est le marcottage. Attendez quelques mois, et vous découvrirez avec bonheur un nouveau petit plant.
C'est la surprise que j'ai eu nettoyant mon
jardin. Et oui... J'avais oublié cette petite manip' effectuée
au printemps dernier. Essai transformé ! Lorient2007_1017_135525AA

Le marcottage fatigue la plante. Il ne faut donc pas en abuser ni trop solliciter les jeunes plants. C'est la méthode la plus simple pour multiplier tous les végétaux à rameaux souples et les plantes grimpantes. Le chèvrefeuille se marcotte naturellement pour s'étendre. A propos de ce dernier, j'ai simplement planté une tige au printemps dernier qui a donné l'immense plant que l'on voit sur le côté de notre cabane (album photo).

Période la plus favorable : septembre et juin.

Astuce pour les plus perfectionnistes : inciser légèrement en dessous de chaque oeil, appliquer un peu d'hormones de bouturage et... le petit plus... enterrer un pot au pied de la plante, dans lequel pour installerez votre "marcotte".